DIY : RÉALISER DES SMUDGE STICKS OU BÂTONS DE FUMIGATION

Voici quelques mois déjà que nous n’avions pas pris le temps d’écrire par ici, et avec l’arrivée de l’automne, les journées qui raccourcissent et la lumière qui décline, l’envie de réinvestir cet espace d’échange avec vous se fait plus fort et plus présent.

 

Nous sommes donc ravies de partager avec vous aujourd’hui un DIY qui nous tenait à cœur depuis quelques temps déjà : la réalisation de Smudge sticks ou bâtons de fumigation.

 

 

Depuis des milliers d’années, dans les tribus du monde entier, les plantes séchées (comme les encens) sont utilisées en fumigation pour bénir, chasser les énergies négatives, accompagner des rituels, nettoyer et purifier des lieux, des objets ou des personnes.

Utilisée par les Romains, les Égyptiens, les Celtes, les Amérindiens, les Chrétiens ou encore les Druides, la purification par les plantes traverse les cultures et les générations.

Et si les fumigations sont parties prenantes de la plupart des rituels sacrés, religieux ou chamaniques, elles ont également souvent fait leurs preuves auprès de curieux non-initiés pour calmer les émotions négatives ou dépolluer un lieu de vie, pour accompagner une méditation, à l’occasion d’un emménagement dans un nouvel espace de vie ou tout simplement pour parfumer la maison.

 

Bref, on adore le principe de cet « encens » naturel facile à réaliser soi-même !

 

Alors si vous avez vous aussi l’envie de fabriquer des Smudge sticks pour purifier et parfumer votre intérieur, nous vous avons préparé un petit pas à pas à suivre ci-dessous.

 

 

Matériel

  • Quelques bottes de plantes fraîches telles que le romarin, la sauge, la lavande ou encore le laurier.
  • Des ciseaux
  • Un lien naturel du type coton ou lin

 

Étape 1 : rassembler les plantes choisies en petits bouquets bien serrés

Étape 2 : nouer un lien à la base de votre petit bouquet

Étape 3 : enroulez le fil autour du bouquet en serrant suffisamment  pour qu’il se tienne bien en séchant et au moment de la combustion, du bas vers le haut, puis du haut vers le bas.

Étape 4 : Couper ce qui dépasse du bouquet

 

Il ne vous reste plus qu’à laisser sécher votre bâtonnet  tête en bas quelques semaines.

Lorsqu’il sera bien sec, allumez celui-ci en l’approchant d’une flamme. Soufflez afin que la flamme s’éteigne. La partie rougeoyante dégage alors une fumée que vous pouvez promener dans l’espace de votre pièce pour profiter de ses effluves.

Inutile cependant de brûler votre bâtonnet en entier pour profiter de ses bienfaits !

Pour l’éteindre, il vous suffira d’écraser la partie rougeoyante dans un coquillage ou un pot en terre prévu à cet effet.

 

 

Bonne fumigation à tous !

 

Crédit photos Ygheia

Ecrire un commentaire

"Nous sélectionnons pour vous les meilleurs produits, les plus belles initiatives, les engagements et les promesses les plus vertueux pour protéger votre santé et notre environnement, sans rien concéder au design et à la tendance"

Stéphanie et Anne-Laurence, Co-fondatrices d'Ygheia